Chouchou et l’apprentissage de la propreté 

Je ne suis pas une experte en matière de propreté, mais aujourd’hui mon Chouchou est propre et beaucoup me demandent quelles astuces j’ai utilisé- appliqué pour qu’il soit propre. Chouchou a été propre pour ses 26 mois (Faites des gosses) et le chemin pour être propre a été ou jonché de petits accidents.

Pour Chouchou, j’ai toujours essayé de faire les choses petit à petit sans le brusquer. Alors pour la propreté je m’y suis prise de la même manière : étape par étape.

J’ai commencé à le mettre sur le pot assez tôt, il avait 20 mois, mais je n’attendais pas de résultat particulier, c’était seulement pour qu’il s’approprie le pot, qu’il comprenne tout doucement à quoi sert ce drôle de truc.

Tout doucement, j’ai instauré les premiers « pipi-time » (temps ou Chouchou allait quelques minutes sur le pot), tous les matins après son petit-déjeuner. Puis tous les soirs avant de le coucher. Il n’y a pas eu de résultats pendant plusieurs mois, mais j’ai continuais à lui donner ce cadre des pipi-time… les pipis allaient bien finir par arriver. J’ai profité de la chaleur de l’été pour le mettre « cul-nu » et passer à l’étape suivante : tout les matins il pouvait aller librement sur le pot.

Et par un beau jour d’été, au cours de ces temps sans couches, Chouchou a eu « The » déclic en voyant son pipi jaillir n’importe où et à n’importe quelle moment. Il s’est écrié « pipi » et  a foncé tête baissée en direction du pot, même s’il était trop tard, il avait compris ! C’est à partir de ce moment -là que Chouchou a commencé à aller sur le pot de lui-même. Puis les « pipi time » des matins se sont étendus à toute la journée. À 2 ans, Chouchou était propre (à la maison et en restant cul-nu).

À partir de ses 2 ans j’ai donc commencé à lui mettre des petits caleçons et ça a été un nouvel apprentissage car il y avait de nouveau des petits accidents. Une fois qu’il avait compris l’étape du caleçon, j’ai pu faire la même chose avec les pantalons. Une fois cet apprentissage « acquis » j’ai pu m’attaquer à faire des sorties « sans filet » (sans aucunes protections).

Pour Chouchou, chaque petite étape de la propreté a été un véritable apprentissage mais aujourd’hui il est propre la journée !

Pour la nuit ? Je vois qu’il n’est pas encore prêt, cela viendra tout doucement, étape par étape comme cela a toujours été pour Chouchou !

Alors je vous dévoile quelques petites astuces qui ont aidé Chouchou a être propre ou à s’intéresser à cet apprentissage, tout en sachant que cela dépend aussi du caractère de l’enfant et de son développement (un bébé : un individu) :

  • Lui montrer que les « grands » enfants vont sur le pot et/ou les toilettes. Chouchou a eu un déclic lorsqu’il a passé du temps avec un copain âgé de 3 ans et qu’il l’a vu aller sur le pot. Finalement, apprendre à être propre c’est aussi devenir grand.
  • Lui lire les histoires qui parlent de pot.  Chouchou aime beaucoup que je lui lise les histoires de Tchoupi et Petit Ours Brin. Alors quand ces petits héros vont sur le pot, Chouchou veut faire de même.
  • Lui instaurer des temps sur le pot ou les toilettes systématiques (avant le dodo, avant le bain, avant et après le repas).
  • Lui faire confiance ! Au début où Chouchou était propre je ne cessai toutes les 10 minutes de lui proposer d’aller sur le pot de peur qu’un pipi inopportun surgisse. Je me suis rendue compte qu’il fallait aussi que je fasse confiance à mon Chouchou car lui répéter sans cesse d’aller sur le pot ne l’aidait pas. Un jour, je vaquais à mes occupations pendant qu’il jouait tranquillement et au bout de quelques heures j’étais sûre de trouver mon Chouchou avec le pantalon mouillé car je ne lui avais pas proposé. À ma grande surprise, Chouchou était allé de son propre chef sur le pot plusieurs fois, sans même que je m’en aperçoive.
  • Rester cohérent ! Il est important pour le bon apprentissage de la propreté de votre enfant de rester cohérent. Il nous est arrivé de remettre une couche-culotte à Chouchou lorsque nous étions chez des amis, pour le « on sait jamais ». Mais ceci n’a fait que de rendre les choses floues pour Chouchou. Il a besoin d’un cadre qu’on respecte dans toutes les situations (la couche c’est pour les dodos, sinon c’est sur le pot).
  • Attendre qu’il soit prêt. Si votre enfant ne montre aucun intérêt pour le pot malgré tous vos efforts c’est peut-être qu’il n’est pas encore prêt ?

Et enfin le meilleur conseil que je peux vous donner (à part celui d’avoir toujours des affaires de rechanges sur soi) est de s’armer de patience ! 

Partagez-nous vos astuces pour la propreté ! 🙂

3 Replies to “Chouchou et l’apprentissage de la propreté 

  1. Merci beaucoup Justine pour cet article très intéressant ! Je suis en plein dedans! Zoé montre de l intérêt pour le pot depuis ses 16 mois elle a déjà fait qq besoins dessus .Aujourd’hui elle a 17 mois et quand je lui propose ses pipi time elle me dit souvent non mais elle y va chez la nounou. Je ne m inquiète pas, c est encore tôt et elle entre dans la période du non 😉
    Merci encore pour ce partage d astuce qui m aide bien. Gros bisous

    1. Merci pour ton commentaire Myriam ! C’est super pour Zoé, elle est en avance 😉 et si elle y va chez la nounou elle va rapidement être propre !!
      Aujourd’hui encore, Chouchou me dit souvent « non » quand je lui propose d’aller sur le pot, même s’il y va quand même, juste pour le principe de dire non ! 😉
      Gros bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *