Faites des gosses

Avoir un enfant est formidable, une expérience d’une vie qui vous transforme à tout jamais. Que de merveilles et d’enchantement d’avoir des enfants, surtout lorsqu’il est temps de leur apprendre la propreté (attention : ironie !).

L’apprentissage de la propreté, ou l’étape par laquelle on aimerait ne pas passer !

Chouchou est maintenant propre la journée, même s’il arrive qu’il y ait encore quelques accidents.

Il y a encore quelques mois je pensais que je ne m’en sortirais pas. Je m’étais pourtant bien préparée mentalement à franchir cette étape, mais lorsque je me suis retrouvée, pour la troisième fois, à nettoyer un pipi sur le seul tapis de la maison, mes pensées ressemblaient un peu à ça :

« Ce n’est qu’une étape, bientôt ce sera fini, il faut se ressaisir et montrer l’exemple à ADMV.  Si j’abandonne maintenant il ne sera jamais propre jusqu’à ses 18 ans… »

Alors à l’aide de livres, comme « Tchoupi fait pipi sur le pot » et bien d’autre, j’ai commencé à expliquer à Chouchou que les « grands » font leurs besoins sur le pot. Et quel soulagement de voir le premier pipi sur le pot,  je lui disais « bravo » en pensant plutôt «  Hourra, il a enfin compris !».

Bien sûr, il y a des moments moins sympa dans l’apprentissage de la propreté… comme les épisodes de gastro. Mais l’important est de persévérer, même si sur le moment j’étais plutôt dans cet état d’esprit :

« Non ç’en est trop, les épisodes de diarrhées ont eu raison de moi- Partez, ne m’attendez pas, je vous ralentirais, allez y sans moi. Chouchou a eu raison de moi. »

En bref, l’apprentissage de la propreté est une étape importante dans le développement de son enfant, et je crois qu’elle l’est aussi pour les parents. En fait, les couches c’était la belle vie, maintenant votre enfant se retrouve « sans filet » et un pipi peut surgir à tout moment, il faut alors que le parent soit prêt à faire face à toutes situations et toutes éventualités. C’est comme cela que je me suis retrouvée dans des situations que j’aurais préféré éviter, mais bon, c’est vite oublié et ce qui compte c’est le résultat, non ? 😉

Aujourd’hui mon fils est propre, il a franchi cette étape avec succès et malgré toutes les situations cocasses dans lesquelles il m’a mises, je m’en suis sortie. L’apprentissage de la propreté est un apprentissage pour l’enfant mais aussi pour le parent : Maintenant je suis parée pour toutes éventualités et équipée pour tous les accidents.

Racontez-nous vos meilleurs souvenirs sur l’apprentissage de la propreté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *