« The terrible Twos »  

Je ne sais pas si vous avez déjà entendu parler de la fameuse période du « terrible twos » («l’âge terrible des 2 ans »), si vous êtes parents, vous savez déjà de quoi je parle…!

Mon Chouchou a 28 mois (2 ans et 4 mois), et donc la période « terrible twos » il est en plein dedans, au plus grand désespoir de sa maman

La période des 2 ans (et +) n’est pas une période facile pour les parents, car les enfants se mettent soudainement à faire des crises incontrôlables pour des choses qu’on pourrait qualifier d’infimes.

Je m’explique : Avant lorsque je sortais avec Chouchou il était « sage comme une image », pendant les courses il restait sagement assis dans le chariot et lorsque l’on allait chez des amis, il était à peu près «contrôlable » et raisonnable. Et bien souvent les gens me disait : « Oh comme il est mignon, on ne l’entend pas » (même s’il cela n’était vrai que lorsque nous étions en dehors de la maison).

Et puis un beau jour, nous sommes entrés dans la période du « terrible twos». Sans prévenir, tout doucement Chouchou a commencé à faire des « crises », des « colères noires » lorsque qu’il était frustré, que ce soit pour commencer ou pour finir quelque chose, on n’échappait pas à la crise. Et quelle crise !

L’une de ses pires « colère » était bien évidemment dans un magasin avec plein de monde. Comme d’habitude, Chouchou va dans le chariot pour faire les courses, oui mais seulement, Chouchou ne veut plus y aller dans le chariot, alors il commence à crier « sortir chariot ». Pas de panique, s’il veut marcher tant mieux, je le sors du chariot. Oui mais voilà, maintenant que Chouchou est hors du chariot il n’a qu’une seule envie : y rentrer ! Et c’est parti pour des hurlements dans le magasin, des pleurs incontrôlables et moi qui essai de faire bonne figure en lui chuchotant d’arrêter. Les gens qui passent avec des regards consternés et moi qui fais comme si de rien n’était.

Il y a quelques années, lorsque je n’étais pas encore maman, j’avais déjà vu une situation similaire et je m’étais dis en moi-même: « ce genre de choses, les enfants qui se roulent par terre dans les magasins à faire des caprices, ne risque pas de m’arriver,». Et voilà que cela m’arrivais à moi-aussi. Depuis j’essaie de lancer un petit sourire ou un regard compréhensif aux parents d’enfants qui font « un caprice » en public…

 La période du « terrible twos » : cauchemar pour les parents. 

Alors petit à petit, j’ai mis en place de nouvelle choses pour éviter ou prévenir la crise. En le préparant tout doucement à la nouvelle activité, en lui parlant et en lui détaillant ce qu’on allait faire ensuite pour qu’il puisse avoir envie de « passer à autre chose ». Et aussi en lui donnant des repères dans le temps «après le dodo, après le repas, après le bain…» et ainsi en évitant la crise. Même si dans certaines situations elles seront inévitables, essayer de raisonner l’enfant en lui donnant une nouvelle motivation a été pour Chouchou l’une des solutions.

Alors oui, 2 ans ce n’est pas l’âge le plus facile, entre l’apprentissage des émotions, des rêves, des peurs inexpliquées. Mais c’est aussi l’âge de l’apprentissage du langage et où ils affirment leur caractère, l’âge ou ils font des choses de leur propre chef et nous impressionnent par leur ingéniosité pour arriver à leurs fins (souvent pour faire des bêtises!).

En résumé pour Chouchou, avoir 2 ans c’est : me sauter dans les bras en criant « câlin maman » et me faire un bisou spontanément. Chanter des chansons à tue-tête « Toune toune petit moulin », essayer de nous faire rire par des bêtises invraisemblables. Prendre son petit air malicieux et dire de lui-même qu’il est coquin. Se regarder dans la glace et dire « beau moi » ou « jolie ça » en montrant son pull. Nous imiter toujours un peu plus jusqu’à nos petites expressions « oh bah alors maman ! », apprendre la politesse et crier « bonjour monsieur » à chaque passant…. 

Bref, 2 ans c’est aussi l’âge où nos petites merveilles nous font rire beaucoup de fois et pleurer, quelques fois.

2 Replies to “« The terrible Twos »  

  1. Très très bien décrit!! Je me reconnais trop.. – c’est vraiment un grand changement qui s’est fait et maintenant mon petit (qui a deux ans et deux mois) veut plus en plus son indépendance, choisir lui même, faire comme il veut! Bref, beaucoup d’épisodes de crises.. donc comme vous on a du passer plus de temps à le préparer pour ce qui va se passer, les changements d’activitées, car sinon ca peut devenir très difficile.. juste de sortir ou rentrer à la maison peut prendre très longtemps! Une phrase qui marche assez bien en ce moment est : « est-ce que tu veut le faire (ou marcher) tout seul ou est-ce que maman va t’aider (te prendre dans les bras)? » La réponse de mon fils est biensûr « faire tout seul » et même si ca va prendre un peu plus longtemps, au moins on avance! Et il apprend comment faire plein de choses 🙂 Mais les répétitions de ce qu’on va faire ensuite et lui laisser faire les choses par lui-même n’ont pas suffit pour les « terrible twos » chez nous, on a aussi du mettre en place plus de dicipline et aussi des moments de « time-out » pour qu’il comprenne qu’il y a certains comportements que ne sont pas ok; il faut écouter papa/maman, prendre la main quand on traverse la route, rester assise quand on mange, ne pas jeter la nourriture par terre, etc. etc. 😉 Ces choses nous ont beaucoup aidées dans cette période qui peut avoir des moments « terrible » – mais qui a aussi tous ces moments de joie et rires qui nous sont donnés par les petits de 2 ans! 😃😅

    1. MERCI pour ton commentaire 🙂
      Je me reconnais aussi dans ce que tu décris- « ne pas jeter la nourriture par terre » c’est ce que je lui répète à tous les repas !!
      Nos « Chouchous » se ressemblent, Chouchou veut tout faire part lui-même aussi et forcément tout prends plus de temps !
      Mais oui, comme tu dis il y a aussi pleins de moments de joie… il doit y avoir des défis et des joies à chaque âge… on verra ce qui nous attend les années prochaines ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *