Maman, le plus beau métier du monde ? 

Il y a des jours où rien ne va plus. Ces jours où Chouchou est malade, ces jours où Chouchou est infernal et teste mes limites, ces jours où il fait ses dents… Bref « ces jours », c’est un peu mon quotidien en ce moment !

J’ai l’impression d’être sa « chose », je lui sers de machine à câlins à la demande, de jouet vivant, de boite à musique, d’essuie tout, de consolation… Ce n’est pas toujours facile d’être maman et de rester calme face à un enfant qui vous réclame beaucoup d’attention. Et surtout de continuer à « faire son job » malgré tout!

Keep calm, You’re a MOM 

Être maman, c’est un métier fatiguant, où on prend les choses très à coeur, car c’est la vie et l’éducation de nos enfants qui est en jeu ! Ce qui est difficile à vivre parfois, c’est toute l’attention que nous demandent nos enfants. Et c’est encore plus le cas lorsqu’ils sont malades, qu’ils se font mal, ou qu’ils se réveillent la nuit ou même quand ils ont faim… Leur premier réflexe est d’aller vers leur maman. En tout cas c’est comme cela que Chouchou fonctionne avec moi.

Même si le papa n’est jamais bien loin, Chouchou réclame beaucoup sa maman. Parfois comme si je lui appartenais et que je devais toujours avoir toute mon attention tournée vers lui. Et lorsque ce n’est pas le cas, Chouchou sait me faire comprendre qu’il n’est pas content !

« On est si petit, le monde est si grand. Que serait la vie, sans notre Maman. » 

Oui, nous les mamans nous pouvons être complètement accaparées par nos enfants mais en contrepartie, on a aussi beaucoup de beaux moments à vivre avec eux.

Alors oui, heureusement, qu’en contrepartie, il me raconte ses histoires imaginaires avec son langage bien à lui. Heureusement qu’il me fait des câlins spontanément accompagnés de bisous bien baveux. Heureusement qu’il me regarde comme si j’étais la plus belle des mamans. Heureusement que nous avons tous ces beaux moments de complicité.

Même si être maman est le plus beau métier du monde, c’est aussi celui qui demande le plus d’énergie et d’amour. Dans tout ce que je vis avec mon fils, je suis plus que gagnante, parce que je suis sa maman  «bien à lui » et le voir grandir en étant épanoui est la plus belle des récompenses.

4 Replies to “Maman, le plus beau métier du monde ? 

  1. oh oui !!! j’aurais pu écrire le même message !!! Quelle fatigue, quelle exigence mais aussi quel bonheur… Alors, moi qui passe ces trois dernières semaines d’août à temps complet avec mon loustic (pour cause de congés de l’assistante maternelle), j’apprends à m’adapter et à goûter toutes ces petites et grandes joies qui me sont offertes, que je garde au final plus facilement en mémoire que les mini-caprices, les peurs (au secours, il saute et grimpe partout en ce moment !!!), les nuits entrecoupées. Je sais que cela me manquera lorsque la routine du travail aura repris, ou quand il aura grandi. En attendant, je le vis et je lui écris dans un cahier ces moments partagés, ses découvertes, ses apprentissages, ses mots, et même ses « bêtises ».

    1. Tu as bien raison de conserver tout cela dans un cahier (même ses bêtises)….vous pourrez en rire ensemble plus tard, quand viendra le temps d’être nostalgique de la petite enfance ! C’est bien de pouvoir profiter de son petit bout d’chou parce que c’est sÛr qu’un jour cela nous manquera 😉 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *