Vous êtes unique

Notre société nous pousse à toujours être plus performant, et pour cela à se comparer aux autres afin de nous mettre en compétition et atteindre une perfection dictée.

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours eu la mauvaise manie de me comparer. Et puis avec une soeur jumelle, ça n’a pas amélioré les choses, au contraire. Alors oui: la comparaison, ça me connaît !

Je crois m’être toujours comparée, d’abord avec ma soeur jumelle. Puis évidemment à l’école: il fallait toujours que je sache combien avaient eu mes amies à leurs contrôles de maths. Ensuite, c’était à qui serait la première en couple dans notre groupe d’amis puis qui se marierait en premier. Et même quand je pensais que je ne me comparais plus aux autres, ça a continué avec les enfants. C’était la course à qui serait la première à avoir des enfants. Et finalement, quand on prend l’habitude, on continue malgré nous à tout comparer : on compare par exemple nos enfants avec ceux des autres :

« Qui des deux sera propre le plus tôt? » « Qui sera le meilleur en classe? » « Lequel des deux sera le plus intelligent? »

La vie ce n’est pas une compétition

Alors j’aimerais rappeler simplement le fait que la vie, ce n’est pas une compétition. Se comparer aux autres ne sert à rien , et c’est même néfaste pour nous. Nous voyons toujours les « mieux » des autres et les « moins bien » chez nous. Forcément se comparer nous dévalorise, et crée en nous de la jalousie, de la frustration, de la rivalité et des tensions.

On ne peut pas se comparer avec les autres, nos situations sont tellement différentes. La vie ne peut pas être une compétition, car dans la vie, on ne choisit pas.

Pour moi, avoir notre premier enfant a été long et fastidieux. J’ai mis un an à tomber enceinte. Et pendant un an, notre envie de bébé était plus forte que tout, je ne vivais que pour une seule chose: tomber enceinte. Alors bien sûr, me comparer à mes amis qui ont eu leur premier enfant en « claquant des doigts » c’est un peu frustrant. Et cette comparaison m’amenait un lot de questions, sur ma capacité à avoir un enfant, je me disais « Pourquoi les autres et pas moi ? ». Je remettais en cause pleins de choses à cause de cette comparaison. Oui, la comparaison est une mauvaise manie qui ne nous rendra pas plus satisfait d’être « mieux » que les autres mais qui nous apportera souvent de la souffrance et de la dévalorisation car nous nous sentirons toujours « moins bien ».

Arrêter de se comparer c’est:

•Reconnaître nos « mieux », oui nous avons aussi beaucoup de qualités !

•Agir plutôt que se comparer, si nous pensons que les autres ont mieux réussi, c’est à vous d’agir !

•Prendre du recul sur nous et sur les autres, voir les choses de manière objective.

•Avoir une attitude reconnaissante, cela nous permettra de voir que la vie nous donne aussi pleins de belles choses!

Souvenez-vous que la perfection n’existe pas. Nous sommes des hommes imparfaits avec leurs bons et mauvais côtés, la perfection n’est pas accessible et cela pour aucun de nous !

« Se comparer aux autres, c’est prendre le risque de se dévaluer. Se comparer à soi-même c’est se donner le pouvoir de sans cesse progresser. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *