L’objet de mon inquiétude

Pour faire suite à l’article, (Nous les femmes), j’aimerais reparler de ma facilité à m’inquiéter, pour tout et en même temps pour rien. M’inquiéter pour mon mari, pour mon fils ou pour ma famille et mes amis avec cette question qui me taraude l’esprit : « Et si ? ». Cela peut être pour des petits comme des gros problèmes dans la vie : « Et si mon mari perd son travail ? » « Et si je tombe gravement malade? » « Et si mon amie ne se remettait pas de son cancer? » Et ainsi de suite…

Je peux m’inquiéter tellement facilement, et parfois me rendre vraiment « malade » en imaginant le pire! Vous me direz sûrement que c’est un peu stupide de penser à des problèmes qui ne se poseront peut-être jamais! Alors pour moi, le meilleur moyen est de lâcher prise. Je ne sais pas de quoi sera fait mon avenir. Je sais seulement qu’il y aura peut-être des moments plus durs que d’autres et que dans tous les cas mon inquiétude n’aura rien changé à cela.

Si un problème a une solution, alors il est inutile de s’inquiéter; s’il n’en a pas, s’inquiéter n’y changera rien.”

 

On ne peut ni contrôler les gens qui nous entourent, ni les événements qui surviennent. L’inquiétude ne sert donc à rien. Je pense qu’il faut accepter que certaines choses nous échappent et surtout accepter le fait que nous ne pouvons pas contrôler notre monde. Tout d’abord parce que l’inquiétude est néfaste pour nous, nous pouvons littéralement nous « rendre malade » à cause de celle-ci, et puis parce que dans tous les cas cela ne changera en rien l’issue des évènements. Qu’on soit inquiets pour notre avenir, inquiets à cause de la maladie d’un de nos proches ou bien simplement inquiet parce que notre mari n’a pas encore répondu à l’un de nos messages (Nous les femmes): s’inquiéter ne change rien.

Finalement ce qui m’a fait du bien, pour accepter que je ne contrôle rien de ma vie ni de celle de mon entourage, c’est d’accepter que quelqu’un d’autre le fasse pour moi. Toute ma vie, mon avenir, tout ce que je vais vivre est entre d’autres mains : celles de Dieu.

« Déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car lui-même prend soin de vous ».

3 Replies to “L’objet de mon inquiétude

  1. merci ! j’attendais, je cherchais cette référence que je sentais en filigrane dans tes autres messages et je suis très heureuse de l’avoir trouvée enfin. Il n’est pas si facile que ça d’oser témoigner de sa foi et je te remercie de le faire ainsi. Je me retrouve beaucoup dans ce que tu écris (oui, j’explore ton blog depuis hier) et te lire me confirme combien j’ai besoin de retrouver le fil de la prière que le quotidien a un peu érodé ces derniers temps. Je dois me marier en septembre et je me laisse emporter par l’inquiétude de l’organisation au lieu de continuer à me réjouir des bienfaits de notre préparation en paroisse et de l’engagement que cela représente. Alors, de nouveau, merci de tout coeur. J’en profite pour te dire ce que je n’avais pas osé dans mon précédent commentaire mais je t’avais fait une place dans ma prière pour tout ce que tu vis/vous traversez en ce moment.

    1. Merci à toi pour tes commentaires et ton partage! Je suis heureuse que les articles te plaisent…!
      Félicitations pour ton mariage, je comprends que tu puisses être inquiète, dans un mariage il y a tellement de choses à organiser, les familles à satisfaire, et en plus toute l’émotion d’une telle décision! Dans un mariage il y aura forcément des petits couacs, mais ce n’est pas ça l’important. Comme tu le dis, finalement, ce qui est important dans un mariage c’est la décision que les mariés prennent ce jour-là! En tout cas, bravo pour cette décision, j’espère que vous aurez une superbe journée et que tout se passera pour le mieux 😉
      Merci pour tes prières, tes deux commentaires m’ont beaucoup touché, ça fait du bien de lire que d’autres partagent les mêmes expériences ou les mêmes inquiétudes… je penserai à toi également dans la prière, bons courage pour vos préparatifs et projets !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *