Ma grossesse, et les autres…

Mon ventre s’arrondit, quel bonheur de voir grandir mon bébé dans mon ventre, de le savoir bien au chaud et en sécurité. Mon ventre prend forme, et je ne peux désormais plus cacher ma grossesse à personne. Eh bien sûr, personne ne se retient pour me faire un petit commentaire sur mon ventre bien rond! Entre boutades, compliments et réflexions hors sujet, je ne sais plus comment réagir. Ce qui était personnel devient public, et tout le monde a l’air de se mêler de ma grossesse. Alors il y a ces personnes un peu trop envahissantes, qui ne cessent de vous toucher le ventre, il y en a d’autres qui vous taquinent sur votre prise de poids. Bref, vous pensiez profiter de votre grossesse ? Eh bien non, les gens proches ou moins proches ne cessent de vous importuner avec des questions plus ou moins personnelles et plus ou moins embarrassantes :

« Tu vas être en vacances prolongées ? Profite bien… », « Je peux vous toucher le ventre pour caresser votre bébé ? », « Attention les vergetures vont arriver !», « Tu devrais peut-être mettre la taille au-dessus ? », « Tu vas allaiter ? », « Comment il va s’appeler ? », « Vous regrettez que ce ne soit pas une fille ? », « Vous voulez combien d’enfants ?», « Tu as pris combien de kg ? », « Fais attention à la cellulite ! », « C’est un enfant voulu ? », « Oula, vous, je crois que c’est pour bientôt !», « Tu as prévu de faire du sport après ? »,      « Mais tu as un tout petit ventre pour 8 mois de grossesse !», « Ah ouais quand même, tu es énorme ! ».

Personne ne m’avait prévenu qu’une fois enceinte, je passerai mon temps à répondre à des questions bizarres, à me justifier ou encore à devoir dévoiler mon intimité ou mes projets futurs.


Pour éclaircir un point, car il me semble que beaucoup ne l’ont pas compris: Congé maternité et vacances ne vont pas ensemble. La grossesse est vécue comme un marathon: nous sommes épuisées par la grossesse, lorsque vient le moment de mettre au monde notre bébé. Et puis nous ne pouvons pas nous reposer après l’accouchement. Il faut prendre soin de son bébé, on ne dort plus la nuit et la fatigue s’accumule sur des mois et des mois. Alors bien heureusement que nous avons quelques mois pour essayer, dans tout ça, de récupérer et de s’adapter à notre nouvelle vie.

Et puis pour répondre à tous les autres…. :

« Je vais accoucher le 30 août. C’est un garçon. Non je ne vous donne pas son prénom. Oui je vais allaiter. Non ce n’est pas pour bientôt. Non, vous ne pouvez pas toucher mon ventre. Oui c’est un enfant voulu. Un deuxième? On verra par la suite. Non je ne suis pas énorme, je suis enceinte. Oui j’ai pris 11 kg. Les vergetures sont déjà arrivées. »

Avant de faire un commentaire à une femme enceinte, réfléchissez à deux fois: avec les hormones de la grossesse, elle peut facilement mal le prendre ou s’énerver!

« Je fabrique un bébé, et vous c’est quoi votre super-pouvoir ? »

Et vous, quelles remarques vous sont allées droit au coeur pendant votre grossesse ? Partagez-nous votre expérience !

3 Replies to “Ma grossesse, et les autres…

  1. Je n’ai pas encore été enceinte, mais je peux dire, qu’au delà des réflexions et remarques désobligeants qu’on reçoit lorsqu’on attend un enfant ; avant même cela, la plupart d’entre nous (les femmes) ressentons une pression sociale de plus en plus grande en fonction de notre âge. Et il peut arriver que l’entourage se permette de critiquer le fait que nous n’avons « toujours » pas d’enfant…

    1. Merci Jasmine, pour ton partage ! Oui c’est vrai qu’on a parfois l’impression que la société nous dicte notre manière de vivre : « avoir un enfant pour ses 30 ans »…
      Mais ne te décourage pas, il y aura toujours des critiques même si tu rentres dans le moule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *