J’ai attrapé un coup d’soleil, un coup d’amour, un coup d’je t’aime

Nous vivons dans un monde où nous sommes conditionnés dès notre plus jeune âge à croire que l’amour doit être parfait, que l’amour doit être passionnel, que l’amour est quelque chose de très fort (le grand Amour). D’un côté, nous avons une fausse idée de l’amour qu’aucun couple ne peut atteindre et tenir sur la durée. Et de l’autre, nous vivons dans une société où nous pouvons avoir « tout, tout de suite » (avec internet, tout s’est démocratisé, l’information, les biens, les nouveautés…tout est atteignable), et de ce fait nous sommes habitués à pouvoir être rapidement satisfait. Si quelque chose ne va pas, qu’il y a un défaut sur la marchandise, il suffit de la changer.

Je remarque dans mon entourage que beaucoup de couples se séparent sans pour autant avoir une raison valable de séparation. Souvent la raison est « on ne s’aime plus » ou « on ne s’entend plus » ou encore « je n’avais plus goût à ma vie avec elle ». Autant de raisons qui n’en sont pas vraiment pour moi. Autant de couples qui auraient pu continuer à s’aimer.(Une promesse)

Mais forcément, avec cette idée de l’Amour parfait et le fait de vouloir être satisfait tout de suite, notre génération pense que l’amour ne peut pas durer, et d’ailleurs on l’entend et on le voit de partout: « l’amour dure trois ans », « la crise des 7 ans de mariage » etc.  Cette théorie sur l’amour qui ne peut pas durer s’est généralisée, alors lorsque ça ne va pas dans notre couple nous ne nous sentons même pas coupable de ne pas essayer de sauver notre couple : « foutu pour foutu ».

Alors je vais sans doute casser le mythe, mais l’amour parfait, ça n’existe pas. Peut-être avons-nous une mauvaise définition de l’amour. Pour moi l’amour c’est avant tout un choix.

Lorsque j’ai rencontré mon mari, je savais que ce ne serait pas l’amour romantique dont on rêve petite, ni l’amour romantique des films. Même si j’étais éperdument amoureuse de lui, je voyais bien qu’il n’était pas un prince, mais un homme qui a donc ses qualités et ses défauts. Depuis que nous avons pris la décision d’être ensemble, j’ai décidé qu’il serait toujours le premier dans ma vie, à connaitre l’état de mon coeur, à entendre les moindres détails de mes journées. Mon mari est non seulement l’homme que j’aime mais c’est aussi mon meilleur ami et mon confident. L’homme avec qui je partage tout, même ce qui n’est pas romantique, même ce qui est dur et triste. L’amour n’a rien à voir avec la passion, car c’est avant tout un choix qu’on fait avec notre coeur mais aussi avec notre tête. J’ai choisi de l’aimer et je refais le choix de continuer à l’aimer tous les jours, parce que c’est lui que j’ai choisi pour être mon compagnon de vie, parce qu’on peut compter l’un sur l’autre et cela de manière inconditionnelle.

L’amour c’est un choix, car on choisit de rester quand on pourrait partir. On choisit de pardonner quand on pourrait jeter. On choisit de raviver la flamme quand elle est éteinte. L’amour c’est un choix, car on choisit d’aimer quand on pourrait ignorer.

L’amour, avec un grand « A », c’est l’engagement d’aimer quelqu’un qui n’est pas parfait, qu’importent les tempêtes dans notre vie, de l’aimer inconditionnellement et cela jusqu’au bout.

« Nul ne tombe amoureux par choix, c’est un hasard. Nul ne reste amoureux par hasard, c’est en faisant des efforts. Et nul n’aime plus par hasard, c’est un choix! »

2 Replies to “J’ai attrapé un coup d’soleil, un coup d’amour, un coup d’je t’aime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *